La clé d’un centre-ville dynamique serait-elle une heureuse combinaison ?

Un commerce de proximité et une Smart-city responsable ? Quid de l’habitat ?

Les 14e assises du centre-ville se tenait à Pau les 3 et 4 juillet derniers. Connaixens y était. La ville connectée en était le thème. Alors vous pensez, on ne pouvait pas rater cet événement ! Pendant deux jours, nous avons assisté aux plénières, aux temps forts sur le Plan Actions Coeurs de Ville, ainsi qu’aux ateliers sur la Smart-City et sur l’implication citoyenne. Voici en substance une restitution de notre live tweet sur le Twitter @JMConnaixens.



Patrick Vignal, président de l’association a rappelé le souhait de Centre-ville en mouvement de maintenir une ville humaine connectée au monde par Internet. Il a remercié François Bayrou pour son investissement au côté des commerces de sa ville et insisté sur l'engagement de l'élu.

François Bayrou a, quant à lui, introduit le propos de la matinée en évoquant l'exemple palois. Il a mis en exergue la conduite commune de politiques multiples menées par la Ville de Pau : sécurité, propreté, accessibilité, animation. @Ville_Pau


Des assises qui s’appuient sur un baromètre pertinent @ClearChannelFr @MonCentreVille :

Clear Channel et Centres-villes en mouvement ont ensuite présenté la synthèse du baromètre du centre-ville et des commerces.

  • 72% français CSP+ sont attachés à leur centre-ville, et parmi eux, 77% des 18-24 ans et 47% des plus de 35 ans.

  • 44% des français voient leurs centres-villes en déclin.

Cette synthèse met également en lumière deux acteurs.

  • Les #maires doivent faire de la modernisation du cœur de ville une priorité.

  • Le #citoyen se voit comme 3e acteur de cette modernisation.

Le baromètre révèle également une information-clé qui appuie l’action de Connaixens: 31% des Français privilégient le cadre de vie comme 2e priorité des municipales. Le commerce n’est que 3e. Il est donc bon de ne pas prendre le seul commerce comme prisme de la redynamisation. #Habitat.


La 2e attente des Français renseignée par le baromètre est la Smart city. Une ville connectée mais pour qui ? Quelles attentes par type de citoyens ? Des équipements digitaux pour les 18/24 ans, des services en ligne et des points d’accès wifi pour les communes de moins de 50 000 habitants par exemple.



Sur l’habitat donc @MancretTaylor @ANAH_Officiel :

A l’occasion de la présentation des premiers résultats du Plan Actions Coeurs de Ville, Valérie Mancret Taylor a présenté le plan Rénovation et réhabilitation de l’ANAH. 1 milliard pour les travaux, 200 millions pour l'ingénierie pour mieux connaître leur patrimoine. Quel projet peut être mené? Quelles aides peuvent être perçues ?

Madame Mancret Taylor a rappelé que l'envie de s'engager sur l'habitat privé comme projet politique de l'habitat relève d’une volonté politique car la démarche est complexe avec des maîtres d'ouvrage particuliers. Les aides de l'agence constituent le socle. Les collectivités abondent.

Bruno Arbouet, directeur général d’Action Logement a relevé le démarrage modéré du plan Actions Coeurs de Ville et l'explique par l'absence de marché, qui pour investir ? Et par l'absence de communication. Des procédures ont été amorcées pour communiquer par voie d’affichage.


Connaixens constate l'importance de ces aides malheureusement mal connues des acteurs locaux et plus encore des habitants. Un besoin de lisibilité se fait jour. Via la recherche en urbanisme de ses associés, notre entreprise observe les difficultés de l'habitant pour aborder ses aides, mettre en œuvre de projets globaux de réhabilitation en copropriété complexe, surtout lorsque le paiement des subventions intervient après l’avance des frais...

En réponse ensuite à M. Arbouet : oui le marché est à faire émerger ! Des acteurs du privé, des promoteurs, des groupes d'investisseurs s'intéressent à l'ancien pour sa réhabilitation. Mais la campagne d'affichage ne visera pas cette cible. Comment toucher ces potentiels acquéreurs qui ne sont pas présents sur place, via le web et le réseau bancaire peut-être ?



Sur la Smart city ensuite @aixmaville @Ville_Pau @EDF_CollTerr @PBaudillon :

Les datas sont en train de révolutionner notre façon d'appréhender nos centres-villes. L'Open data doit être au service du citoyen et non uniquement un service technologique. La Smart city, les données, doivent accroître le bien être en ville. Attention cependant à la gestion des données personnelles, danger ! Les collectivités doivent maîtriser la gestion des données en confiance.

Lorsque l'on croise les datas, on crée de la valeur, énonce Stéphane Paoli. Au centre, le citoyen et des politiques publiques à qualifier. @thecampProvence @StephanePaoli

Thibault Chenevière intervient pour la Ville de Pau sur la démarche Smart city : propriété du réseau fibre, sécurisation par vidéo protection, service qualifié pour l'usager avec un accès facilité. 3D et casque réalité virtuelle en MJC sur le quartier Saragosse. @TCheneviere



Sur l’implication citoyenne enfin :

Sont ressortis de cet atelier non seulement un besoin d’implication des citoyens pour des centres villes plus humains et plus solidaires, mais également une inclination politique pour une vraie concertation. Les exemples de Pau (le repas du soir, le kiosque solidaire) et de Metz (@Proxidon, Messins, Messines solidaires) ont été présentés. @Ville_Pau @MairiedeMetz

L’action de la Ville de Sceaux également : coworking et rencontres, projection d'un film, café communautaire collaboratif, un Fablab ? Rendre les habitants acteurs de leur ville par la CONCERTATION @Ville_de_Sceaux @laurent_sceaux

Xavier Iacovelli, Sénateur des Hauts-de-Seine, a démontré que l’implication du citoyen conduit à l’absence de rejet de la politique locale. Il faut concerter en amont et cela demande du temps. 18 mois, c'est une volonté politique ! @Senat



Info du congrès n°1 à ne pas rater : Gares et Connexions propose le projet http://www.1001gares.fr. Des centaines de gares rurales désaffectées mises à disposition de projets de #TiersLieux. Les chercheurs de locaux #ESS peuvent ainsi prétendre à une ressource immobilière après le financement du @gouvernementFR annoncé récemment! @ConnectGares @AlterIncub @les_scop @alainmarinos @docmarins



En visite :

Connaixens a choisi de suivre la visite « Requalification du centre ville » par les agents de la Ville de Pau, en présence de la SEM. 5 opérations sur des îlots entiers, d'une durée de 12 ans de l'étude prospective à la livraison. La problématique ? La propriété ! Un constat commun avec les observations de Nancy Bouché lors du dernier congrès de Sites et Cités remarquables de France, observations qui font l’objet d’un article sur notre blog ! @Ville_Pau



Info du congrès n°2 à ne pas rater Le DU Manager de centre ville Bac+3. @iaecaen Pour la formation continue et initiale. Histoire, Géographie, Sociologie, Architecture, Urbanisme, Fiscalité ou Digital, une formation complète pour des professionnels de la transversalité.



Clôture

CCI France conclut ces 14e assises. Des élus, des agents, des entreprises convaincues d'un avenir pour nos centres villes. Une mobilisation sans précédent pour la redynamisation commerciale. Des innovations nombreuses : boutiques test, aide à la digitalisation, nouveau point de retrait du e-commerce. Sont notées aussi l’évolution du comportement d'achat des consommateurs, les préoccupations de santé et de consommation durable, l’évolution digitale en lien avec la proximité. Il est essentiel de faire venir des habitants. L'habitat doit être recentralisé. @ccifrance

L'étalement urbain doit être stoppé pour arrêter la gentrification à l'envers de nos territoires. N'ayons pas peur d'innover, de créer, d'inventer à partir de l'ancien. Il y a de l'excellence, il y a une boîte à idées. Un mouvement est en marche. On ne peut pas faire sans les habitants. Il faut des projets amendés. @PatrickVignal



Pour conclure

Connaixens s'interroge sur les contenus traités par ce congrès et d’en débattre.

  • Thème 1: la réhabilitation du centre passe par le curetage, par une modification de l'habitabilité voire par une modification de la propriété. Or, la connaissance du territoire et du bâti est indispensable, des outils existent-ils ?

  • Thème 2: La requalification du bâti en centre-ville passe par une procédure de permis de construire ou a minima une déclaration préalable complexe, avec un avis ABF. Quelle limite à l'investissement immobilier ?

  • Thème 3: Le citoyen en tant qu'habitant - et de fait consommateur - et pas tant que chaland et consommateur extérieur. Comment attirer l'habitant à venir réinvestir un habitat en copropriété, accessibilité limitée, peu lumineux... ?

© 2019 ConnaiXens.com - Responsable de publication: Julie Marchand, julie.connaixens@gmail.com - 06 81 71 45 29

Titulaire d'un CAPE - Crealead - Hôtel de la coopération - 55 rue Saint-Cléophas - 34070 MONTPELLIER

SA SCOP à capital variable - N° RCS : 438 076 200 - Greffe de Montpellier

Site web hébergé par OVH - Nous n'utilisons pas de cookies - Nous n'enregistrons pas vos données personnelles