Connaixens, une suite de rencontres...

Mis à jour : 7 nov 2018


Trois ans ont passé depuis les premières esquisses, il est l'heure de prendre conscience du chemin parcouru.


Au commencement de cette belle aventure de médiation scientifique, il y a Julie.


Elle recherche l'épanouissement intellectuel, loin de la répétition des tâches administrative et comptable qu'elle pratique. Elle rencontre alors Caroline, qui lui vante les mérites d'une thèse de doctorat après ses débuts dans le monde professionnel. C'est le déclic. La thèse lui permet de construire son projet professionnel, approfondissant ses travaux universitaires précédents. Déjà, l'idée de créer son activité à l'issue de ce nouveau parcours se fait jour. Bureau d'études, cabinet conseil, l'abstraction demeure. Une seule conviction : elle souhaite réconcilier les habitants des espaces patrimonialisés qu'elle rencontre avec le cadre de vie de qualité qu'ils côtoient.

A l'occasion du salon Innovatives SHS organisé à Paris, en 2015, par l'Institut national des sciences humaines et sociales du CNRS, elle rencontre Roumiana, alors chargée d'affaires à la SATT Grand Centre, puis Vladimir, chargé de valorisation de l'Université de Tours. Ensemble, ils accompagnent Julie pour penser la "transférabilité" de sa thèse de doctorat en projet entrepreneurial.

Julie rencontre alors - par mail et par téléphone interposés - ses soutiens de la première heure : Christophe, Delphine, Daniel puis Philippe. L'Université de Tours est à ses côtés. Patrice, alors directeur du laboratoire CITERES, l'appuie. Tous défendent la capacité des sciences humaines et sociales à produire de la valeur. Pourtant le projet trop immature ne rassemble pas encore. Le concours AEF Docteurs - Entrepreneurs au RUE 2016 est alors un premier tremplin. De nouvelles rencontres : Eddie et Fatima, les coach de Start&co...De l'idée naît le projet, du concept, les produits et les services. Connaixens est finaliste. L'action d'entreprendre s’amorce.

Une première idée d'un produit numérique émergeant, la question de sa faisabilité demeure. Il faut alors confronter l'idée à la réalité. Pour concrétiser cet avant-projet, la rencontre majeure est celle de Patrick. Développeur de la société ITDA, il transforme notre imagination en prototype! Partenaire de la première heure, et bien qu'externe à la société, il est un des premiers soutiens. Le temps accordé, sa patience, sa compréhension et ses suggestions font de lui un véritable associé. Sans lui et la vidéo qu'il réalise du premier prototype, nous n'aurions pu auditionner devant Catherine de BPI France et obtenir notre bourse French Tech Émergence!

S'en suit une candidature au salon Innovatives SHS 2017, organisé à Marseille. Retenue sur dossier, Julie auditionne pour présenter le projet encore inabouti, mais dont le premier produit, Cerfapat, convainc. La rencontre est belle avec Federico, Pierre-Yves, Alain et Maria Teresa de l'INSHS. L'occasion de présenter, avec leur soutien, le concours d'entrée à la pré maturation du CNRS, l'expérience avec la SATT Grand Centre ayant été infructueuse. Malheureuse est l'issue de cette seconde tentative mais c'est sans se douter alors des belles rencontres à venir.

C'est l'heure de la remise en questions. Julie comprend la difficulté de suivre les circuits universitaires de valorisation pour un projet innovant en sciences humaines et sociales. Appuyée par Sophie, amie de 10 ans, rencontrée à l'occasion du projet Montpellier, dans les pas de Guilhem, et partenaire d'une aventure associative précédente, Connaissances & Patrimoines, elle décide de positionner son projet dans le champ de l'innovation sociale. Car oui, Connaixens peut être pensée à l'aune de l'économie sociale et solidaire, en considérant le projet comme une réponse à un besoin social. Les solutions développées par Connaixens permettent d'anticiper les conflits entre habitants, constructeurs et collectivités, dans les quartiers patrimoniaux sensibles. Un métier reste à créer : celui de médiateur de l'urbain.


Ce nouveau projet en tête, la première rencontre décisive est celle de Nidal, chargé d'affaires à Alter'incub Occitanie. Nidal invite alors Julie et Sophie à étoffer leur équipe, et à se rapprocher de LR Incubation - aujourd'hui intégré à la SATT Ax'LR - si elles souhaitent conserver le lien de l'entreprise avec la recherche doctorale. C'est l'occasion de rencontrer Vincent, deuxième chargé d'affaires et soutien depuis indéfectible. Julie propose également à Mathieu de rejoindre l'équipe. Il est alors ingénieur de recherche sur le programme PLU Patrimonial auquel elle participe. Docteur en géographie, Mathieu apporte son expertise des collectivités et son approche pluridisciplinaire. D'auditions en jury, les contributions au projet sont nombreuses : élargissement des bénéficiaires, propriété intellectuelle à sécuriser, ajustement du modèle économique, "scalabilité" du métier. Incubée chez Alter'incub puis à la SATT Ax'LR l'équipe va bénéficier d'un accompagnement sur mesure.

Dans ce parcours du combattant, il est impossible d'oublier les mains tendues de Benoist et Livia du programme Intelligence des patrimoines qui ont cherché - et cherchent toujours - à valoriser nos initiatives sur le territoire tourangeau. Nous inscrivant au sein de l'Open Lab, nous avons bénéficié d'échanges très intéressants avec des projets mêlant médiation, patrimoine et numérique. Merci à eux de croire en nos ambitions.


S'en suit le temps de l'incubation. Et de nouvelles rencontres-clés sont à l'ordre du jour. Pierre-Christophe de Schémas, Didier d'Argo&Siloé, Blanca et Marielle de Creawa, ou Barbara de Culture couleur. C'est ainsi que nous arrivons à définir notre plus-value, notre modèle économique, notre image ou le positionnement de chacun d'entre-nous au sein du projet d'entreprise. D'autres sont nos compagnons de route, Laure, Clément et Fabien, Sébastien, Emma... nos co-incubés d'Alter'incub! Avec eux l'échange permet de nous remobiliser, de retrouver la motivation quand les obstacles se présentent.

Encadrée et épaulée par nos deux incubateurs, depuis un an, nous enchaînons les événements : le Salon des maires et des collectivités locales à Paris, le Congrès national du renouvellement urbain à Valenciennes, les Journées d'études "Patrimoines métropolitains en projet" à Bordeaux. L'occasion de croiser Hervé et Noémi du CVT Athéna, avec qui nous cultivons la transmission d'une culture start-up issue des Sciences humaines et sociales. L'occasion d'amorcer, voire d'initier des collaborations fructueuses avec la CAPEB, le groupe Info-digital, le CNFPT et Bordeaux Métropole.

Nidal nous quittant en cette rentrée pour d'autres horizons, Théo et Vincent, chez Alter'incub, Lorène à la SATT Ax'LR ont rejoint notre staff d'accompagnement. Et avec eux, nous tournons une nouvelle page, celle de la création de l'activité au sein de la coopérative d'activités et d'entrepreneurs Crealead, où nous avons déjà rencontré Sabrina! Ensemble, nous écrirons la suite de l'histoire !

© 2019 ConnaiXens.com - Responsable de publication: Julie Marchand, julie.connaixens@gmail.com - 06 81 71 45 29

Titulaire d'un CAPE - Crealead - Hôtel de la coopération - 55 rue Saint-Cléophas - 34070 MONTPELLIER

SA SCOP à capital variable - N° RCS : 438 076 200 - Greffe de Montpellier

Site web hébergé par OVH - Nous n'utilisons pas de cookies - Nous n'enregistrons pas vos données personnelles